Comment prévenir et vaincre les P.S ?

Quel adulte n'a pas été, étant enfant ou eu des enfants, ayant subi ce grand fléau, encore tabou, des P.S ? P.S c’est quoi ? Deux simples, deux initiales qui en disent long, qui rassemblent à elles seules, un trop grand nombre de victimes. Comme … Mais pas que … Votre association S CAUSES a pour but d’agir sur de multiples causes mais aussi de soutenir les associations. C’est la raison pour laquelle, celle-ci est partenaire engagée et solidaire aux côtés de PSAH, une association prenant en charge les P.S mais Quoi ? Qui ? Comment ?

PSAH C’EST QUOI ?  

Née le 02/10/2020, PSAH « Phobies Scolaires Association Hazebrouckoise » est une association loi du 1er Juillet 1901 à but non lucratif. Son domaine d’activité : L’accueil et protection de la petite enfance, services et établissements médico-sociaux. Elle a pour objet de faire reconnaître les phobies scolaires, de favoriser les rencontres et les échanges autour de ce phénomène.

QUI ?

PSAH est principalement composée de personnes imprégnées du vécu de cette cause.

Mme La Présidente : Mme Myriam VANDEN BROELE

Accueille et met en contact l’équipe avec les familles, explique aux familles ce qu’est les phobies scolaires, organise des réunions 2 fois par mois. Elle-même ayant une petite fille victime de phobies scolaires, elle a décidé, sous les encouragements de son voisinage, de créer sa propre association. Elle mettra 2 ans pour créer PSAH. Elle se bat pour que ces phobies soient reconnues comme maladie. C’est le pilier de l’équipe.

Mme La Vice-Présidente : Mme Joëlle HOFMANN

Remplace Mme La Présidente en cas d’absence, elle reprend, réunit l’équipe, les tient au courant de l’actualité des familles, des élèves que l’équipe suit, en contact des suivis.

Mlle La Vice Présidente Adjointe : Mme Roxane ANTOINE

Remplace Mme La Vice Présidente ou Mme La Présidente en cas d’absence et assume le même rôle. Elle motive l’équipe pour les démarches pour faire connaître l’association, d’être en contact, de proposer à l’équipe des sorties, des ateliers pour sortir les élèves victimes de phobies scolaires, de les sortir de chez eux, pour les divertir pour penser à autre chose que leurs angoisses, atelier magie et sorcellerie ... ce qu’ils leur plaîent.

Mr Le Secrétaire / Trésorier : Mr Jimmy MILLEVILLE

Envoie des mails aux écoles, pour savoir s’ils ont des élèves qui ont des phobies scolaires, d’informer qu’il existe une association sur les phobies scolaires et le harcèlement scolaire, qu’ils peuvent discuter avec eux, faire des conférences, faire de la présentielle. Il s’occupe également de la trésorerie, des dons et des adhésions. Lui même victime de phobie scolaire dans sa dernière année de Bac, il se mettait la pression, de peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas avoir de bonnes notes, de ne pas réussir son Bac, jusqu’à ne plus oser monter dans le train, ni aller dans les super marchés, ni au cinéma … Des angoisses provoquant des nausées et autres complications santé. Jimmy guérit avec le temps, durant  1 an, grâce à un psychologue qui a sû l’écouter.

Membre bienfaiteur : Aides sur le plan juridique, d’un avocat, Maître Bertrand WATTEZ

Sans oublier les bénévoles

COMMENT ?

« Les Phobies scolaires qu’est ce que c’est ? Pour comprendre, voici les causes (Source : Mme La Vice Présidente Adjointe : Mme Roxane ANTOINE ). Les causes sont : différences (physique, sociales ...) + angoisses (anxiété) + socialisation + harcèlement + déménagement + manque de confiance + changement d’école + décès d’une personne de l’entourage + séparation des parents (peurs, angoisses, anxiété pour aller à l’école, nausées, manque de confiance en soi, l’estime de soi qui diminue, crise de panique de voir le mot « école » sur un mur ou le fait de se rapprocher d’un établissement scolaire, être enfermé, pas d’appétit, manger tard dans la nuit, vivre la nuit, dormir le jour …) (Source : Mr Le Secrétaire / Trésorier : Mr Jimmy MILLEVILLE)

"Les réunions et les accueils de PSAH se font depuis 2 ans, agréée depuis 1 an. On accueille les élèves qui ont des phobies scolaires accompagnés par leur famille, parfois ils hésitent à venir parler de leurs soucis. On peut aussi accueillir les familles sur d’autres jours, au cas par cas si celles-ci ont un emploi du temps professionnel surchargé avec plusieurs enfants. On tente de faire venir les élèves qui ont une phobie scolaire, pas forcément pour parler de leurs problèmes, mais de les aider dans leurs reconstructions, au travers d’ateliers personnalisés, propres à leurs hobbies, loisirs, passions. On se réunit entre nous, souvent et surtout en équipe, pour parler de nos activités, de ce qu’on va  peut être faire. Nous sommes en contact avec des établissements scolaires en Flandre, du côté de Lille, on essaie d’être en contact avec la maison des ados de Lille, car ils ont des pédopsychiatres, plusieurs spécialistes, qui accompagnent des jeunes qui ont des phobies scolaires. Nous sommes  là aussi pour les orienter, pas pour les conseiller sur le plan médical. Nous avons aussi des familles qui viennent de l’extérieur, des villages alentours, PSAH est aussi ouverte sur l’extérieur. Que cela soit harcèlement ou phobies scolaires, on voit une nette progression, ça touche toutes les régions, tous les âges, ça va de la maternelle jusqu’aux hautes études. Les angoisses, avec l’arrivée du COVID, n’a pas aidé de ce côté là, d’empêcher les jeunes de sortir de chez eux, a accentué leurs angoisses ; mais ; du côté harcèlement scolaire, le COVID a été positif, car les jeunes étaient beaucoup moins harcelés et agressés. En 1999, le harcèlement scolaire était déjà tabou à l’époque, on n’en parlait pas. En 2021, on constate trop d’enseignants qui se réconfortent dans le déni, que ce n’est pas une phobie, que ce sont les jeunes qui se comportent ainsi entre eux, c’est la situation actuelle qui veut ça. La réalité est qu’il n’y a pas assez de prévention, malgré les affiches, des ateliers pour les élèves victimes de phobies et d'harcèlements scolaires comme cela a été fait le 18 novembre « la journée nationale du harcèlement scolaire ». On n’en parle pas assez suffisamment dans les établissements scolaires, 1 fois par an, c’est trop peu. Il faudrait mettre en place, plus de réunion avec les élèves, les professeurs et les parents d’élèves, plus régulièrement et non pas seulement qu’une fois par an, c’est le souhait de réaliser cela avec notre association. Mais cela reste un projet car professeurs, CPE (Conseillers Principaux d’Éducation), ne veulent pas en entendre parler. Un exemple à prendre, dans une école de Blaringhem (59) les professeurs bénéficient d’une formation sur le thème du harcèlement scolaire, c’est plutôt encourageant et très positif. Le nouveau Président du CANM, extrêmement touché par nos démarches, d’être actifs, d’être en lien avec les familles ; a mis à notre disposition, un endroit dans leurs locaux, pour accueillir les familles car l’équipe nous suit, nous accompagne dans les démarches que nous accomplissons. Le CANM est très social, ils ont des permanences avec des assistantes sociales, tout ce qui est socialement du département du Nord." PSAH

Pour mener à bien et cibler leurs actions, seules les adhésions et les dons permettent de financer celles-ci. Tout comme S CAUSES, PSAH est totalement autonome et indépendante, ne perçoit aucunes aides subventionnelles de l’état et a donc besoin de vous :

PSAH c’est :

  • Des ateliers personnalisés pour chaque victime (dessins de mangas, sorcellerie, magie, écrire un bouquin, équithérapie ...)
  • Un accueil pour les familles et les victimes, les 1er et 3ème samedi du mois, au CANM « Centre d'Animation du Nouveau Monde »
  • Aides sur le plan juridique, Maître Bertrand WATTEZ, avocat, investi dans les démarches de PSAH, qui les soutient dans les démarches juridiques, concernant les victimes et familles
  • Des actions de prévention, de sensibilisation lors d’évènements tels que le 18 novembre « la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire » le 20 novembre « la journée mondiale de l’enfance » et bien d’autres ...
  • Que les établissements scolaires acceptent les conférences de prévention, de sensibilisation que leur propose PSAH
  • Des sets de table, de prévention, de sensibilisation, à l’effigie de PSAH et de ses partenaires dans un restaurant « le Connemara »
  • L’émission radiophonique « re-gare du nord, re-gare de l’est » animée par Jimmy MILLEVILLE, sur les ondes de la web radio et association S CAUSES, dans laquelle, il promouvoit PSAH, tous les Mardi de 19h45 à 21h
  • Participation active sur les ondes de S CAUSES « la Journée Solidaire S CAUSES du 17 Septembre 2021 », une émission de 2 heures, musicalement portée sur les phobies scolaires et l’interview exclusive de Mme La Présidente Mme Myriam VANDEN BROELE

CÔTÉ PRESSE ?​​​​​​

242908407 851243875539327 5927993272349669157 n

INFOS COMPLÉMENTAIRES ?

PSAH « Phobies Scolaires Association Hazebrouckoise »
Association loi du 1er Juillet à but non lucratif
RNA : W594012279, sous-préfecture de Dunkerque. Nord (Hauts-de-France)
Rue du Docteur César Samsoën 59190 Hazebrouck (au Centre d'Animation du Nouveau Monde)
03.28.41.54.98 / 06 35 90 03 42 / psah59190@gmail.com

Adhésion 15€ par an (année scolaire) par famille et dons
https://www.helloasso.com/associations/phobies-scolaires-association-hazebrouckoise
Ouverte de 14h à 16h du lundi au vendredi, fermée jours fériés, les petites et grandes vacances scolaires.

RÉSEAUX SOCIAUX ?

Facebook Groupe Public
https://www.facebook.com/groups/565954544490839

Instagram
https://www.instagram.com/p.s.a.h.59/

 

CANM Centre d'Animation du Nouveau Monde
Rue du Docteur César Samsoën 59190 Hazebrouck / 03.28.41.54.98 / accueil@canmhazebrouck.fr
https://www.canm.fr/

Avocat Maître Bertrand WATTEZ
16 route de Vieux Berquin, 59190 Hazebrouck / 03 28 48 23 41

Le restaurant «le Connemara »
88 Rue Notre-Dame 59190 Hazebrouck / 03 28 41 39 37
https://www.facebook.com/connemara.connemara.98

 
  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire